Le Rêve

Posté le: 19 avril 2011, par Alvadero

Le rêve et le songe

Au-delà des définitions psychanalytiques freudiennes et autres, les conceptions spirites permettent d’élargir considérablement toutes les données de la psychologie classique.
L’esprit véhiculé par le périsprit se dissocie du corps physique au moment de la mort, c’est le principe premier à partir duquel la communication spirite existe. Mais ce principe ne s’applique pas seulement au phénomène de la mort, il fut aussi observé à l’occasion d’expériences de dédoublement à l’état de veille, dédoublement qui s’opère également lors des phases du sommeil profond.
A plusieurs reprises au cours d’une nuit, l’esprit se libère de son entrave corporelle pour une durée totale qui n’excède pas deux heures, correspondant aux phases du sommeil paradoxal. Un lien fluidique permet au corps de conserver sa vitalité.
L’esprit momentanément délivré de ses chairs, rejoint sa véritable nature. Il peut se véhiculer dans l’autre dimension et entrer en contact avec le monde des esprits. Le dégagement nocturne est donc un état de perception de l’autre monde, qui permet la rencontre avec le guide et avec d’autres esprits qui prodiguent leurs conseils. Ces rencontres, la plupart du temps, ne laissent pas de souvenirs au réveil. Cependant, des traces inconscientes pourront ressurgir sous forme d’intuitions ou d’impressions au cours de la journée qui suit. (…)

Le Journal Spirite n° 6476