Soins & Thérapies

Vers une nouvelle définition de la maladie

Henri Durvill

Il existe des interactions entre le corps, l’esprit et le périsprit à partir desquelles les maladies ne doivent pas être considérées sous un angle strictement physique.
Il faut cerner le malade dans ses comportements sociaux, ses angoisses relationnelles et affectives, pour souvent découvrir les causes profondes des altérations de santé qui sont d’ordre psychique ou spirituel.

Les chairs vibrent au rythme de la pensée. Un état d’esprit altéré produit une modification vibratoire au niveau du périsprit, ce qui par répercussion atteint le corps physique. Les maladies n'existent donc que par le manque d'harmonie entre les trois composantes de l’être humain : l’esprit, le corps et le périsprit.

Le but d’une thérapie spirite est d’atteindre l’esprit, de rééquilibrer les fonctions du périsprit, afin que les soins prodigués se répercutent sur le corps physique.


Les thérapies spirites

Le magnétisme

magnétisme magnétisme

Le magnétisme est une énergie vibratoire essentiellement curative, qui est inhérente à la nature périspritale de certains humains. La capacité magnétique est innée et naturelle chez celles et ceux qui la possèdent. Ce n'est pas une faculté médiumnique dans la mesure où elle ne fait pas intervenir la présence d'un esprit dans son utilisation.

Les magnétiseurs du cercle ont eu connaissance de leur faculté par les esprits. Le magnétisme peut être mis en évidence expérimentalement. C'est une énergie qui agit par exemple sur la pousse des plantes, à partir de graines magnétisées qui donnent une croissance des végétaux supérieure à la moyenne.

Cette énergie naturelle peut apporter soulagement ou guérison pour de nombreuses maladies si elle est dispensée suivant certaines règles transmises par nos précurseurs et complétées par les esprits. Des protocoles de traitements par magnétisme nous ont été enseignés par les esprits pour un certain nombre d’affections. Ils sont régulièrement utilisés par nos magnétiseurs, très souvent avec succès.Les vertus thérapeutiques du magnétisme sont utilisées à l'intérieur des cellules de soins de notre association : voir entretiens avec Adrien Piersanti (Journal Spirite n°41) et avec Virgil (Journal Spirite n°42). Le magnétisme peut aussi être dispensé à un médium, suite à une grande dépense fluidique à l'occasion d'une séance spirite. Le cercle compte aujourd'hui plus de cinquante magnétiseurs.

Les précurseurs du magnétisme dans l’ordre chronologique de l’histoire furent entre autres : La Fontaine, le marquis de Puységur, le baron du Potet, Deleuze, Hector et Henri Durville…

La phytothérapie

phytothérapie

Des mélanges de plantes indiqués par les esprits sont à utiliser sous forme d’infusions, de décoctions ou de bains. Ces mélanges sont adaptés aux dysfonctionnements des cellules du corps physique ainsi qu’à celles du périsprit, selon chaque pathologie. Au même titre que pour le magnétisme, le principe actif de l’infusion ou de la décoction atteint les fonctions du périsprit.

Une solution de plantes adéquates va donc régénérer le périsprit, et par répercussion le corps physique.

La radiesthésie

Cette sensibilité met le sujet en rapport avec la nature. Le radiesthésiste ressent et détecte les ondes vibratoires des structures minérales, des combustibles fossiles et des éléments liquides. Il peut aussi ressentir les vibrations humaines, ce qui lui est très utile dans la recherche de personnes disparues. La radiesthésie dans notre cercle fait l’objet d’expériences diverses, et en particulier concernant la réalisation de diagnostics ; ce travail expérimental est un exercice fort délicat qui nécessite un développement et une connaissance. L’on peut par la radiesthésie cerner une zone malade, établir un diagnostic et parfois déterminer une thérapie qui conviendra.

L’hypnose

protogénèse

L'induction à l'hypnose provoque ce qu’il est convenu d'appeler un état de conscience modifié qui passe par différents stades, léthargie, catalepsie et somnambulisme. C'est un état de suggestibilité d'un sujet qui répond aux demandes de l'hypnotiseur. L'hypnose peut être utilisée pour insensibiliser une partie du corps, ce en quoi c'est un moyen anesthésique dont se servent certains praticiens, dans le cadre d’opérations chirurgicales.

Le travail en hypnose avance progressivement au sein de notre cercle, essentiellement sur le plan expérimental. Déjà des résultats intéressants ont été obtenus dans le cadre des cellules de soins.

Outre la pratique de la suggestion, l'hypnose est aussi une technique de régression qui a pour vertu de faire ressurgir au niveau de la mémoire consciente, des événements oubliés du passé. Un travail bien dirigé par l'hypnotiseur peut même conduire le sujet dans une vie antérieure. Mais il s'agit d'une démarche fort délicate à plus d'un titre. D'une part le sujet peut être victime de sa propre imagination et s'inventer de véritables romans sous la pression de l'hypnotiseur.

D'autre part, la régression peut faire surgir des événements antérieurs traumatisants qu’il n'est pas utile de réveiller, sous peine de déstabiliser le sujet. La régression dans les antériorités est donc une expérience fort délicate à n’envisager que pour des nécessités thérapeutiques psychologiques, afin d’effacer les conséquences d'un traumatisme antérieur non résolu. S'il s'agit d'une simple curiosité concernant les vies antérieures, nous pensons pour le moment qu'il n'est pas indispensable d'entreprendre ce genre de démarche eu égard aux risques et aux écueils possibles de telles expériences.

La psychokinèse

protogénèse

C'est l'action de la pensée sur la matière, qui peut provoquer des déplacements d'objets et des transformations moléculaires au niveau de la structure des matériaux. La psychokinèse est expérimentée dans notre cercle. Une bonne maîtrise de cette pratique peut avoir des conséquences extraordinaires sur le plan thérapeutique. La suite logique de la psychokinèse s'appelle la protogenèse, qui permet par l'action de la force pensée dirigée, la reconstitution de tissus cellulaire endommagés.

La clairvoyance

Certains clairvoyants ont la particularité de percevoir les zones altérées ou malades du corps physique. L’information reçue est parfois directe dans la perception d’un diagnostic précis. Il arrive également que cette information soit reçue sous forme de symboles qu’il s’agit alors de décrypter.

La chirurgie à mains nues

Cette pratique a été utilisée par les esprits durant plusieurs années dans notre cercle au travers d’un médium à incorporation. L’esprit médecin incorporé utilise les potentiels énergétiques du médium et de l’assistance spirite pour intervenir sur le patient.

L’intervention produit les effets suivants :

- Modification du taux vibratoire des doigts du médium incorporé par l’esprit, pour s’harmoniser avec celui du patient.

- Dématérialisation partielle des doigts au moment de la pénétration pour atteindre directement le périsprit du sujet, afin de rétablir ses fonctions vibratoires.

- Il se peut également que certains éléments, tels des corps étrangers ou impuretés dus à un dysfonctionnement organique, soient extirpés du corps du malade, sous forme de matérialisations ou d’agglomérats.

- Cette méthode permet d’éviter l’anesthésie, l’asepsie, les cicatrices internes et externes et le choc postopératoire.

Seule la force de l’énergie spirituelle mise en jeu ainsi que la pleine approbation et compréhension du phénomène par le patient permettent d’arriver à ce résultat.

La cellule de soins magnétiques

La prise en charge

Dans les villes où le Cercle Allan Kardec est représenté, existent des magnétiseurs qui travaillent dans le cadre d’une cellule de soin ouverte à toutes les personnes, spirites ou non, qui souhaitent avoir recours au magnétisme.

Avant toute prise en charge, il est utile de fournir au magnétiseur le diagnostic établi par un médecin. En fonction du type de pathologie, le magnétiseur pourra alors déterminer la thérapie magnétique adéquate.

Le cercle spirite Allan Kardec propose aide et assistance dans le cadre de thérapies magnétiques qui ont été indiquées par des esprits, lors de séances spirites. Des traitements existent donc pour un certain nombre d'affections de santé.

Le rôle de la cellule de soins n’est pas pour soustraire le patient à la médecine officielle. Il faut au contraire envisager une complémentarité, dans la mesure où le médecin est sollicité avant les soins magnétiques pour le diagnostic, et après les soins pour vérifier l’éventuelle amélioration de santé voire même la guérison.

Retrouvez les coordonnées de nos cellules de soins dans la rubrique Contactez-nous


Propos de magnétiseurs

« A l'occasion du premier rendez-vous, la personne décrit la nature de sa pathologie et je lui indique de quelle façon nous travaillons, en précisant bien qu'il s'agit de soins magnétiques qui nous ont été enseignés par les esprits (...).

Les passes magnétiques indiquées très précisément pour telle ou telle affection de santé, sont universelles, et je peux donc les appliquer à partir d'un diagnostic médical. Par exemple pour un cas d'arthrose, j'applique le traitement magnétique indiqué à raison de deux séances par semaine. »

Extrait d'un entretien avec Adrien Piersanti (Le Journal Spirite n°41)

« (...) J'ai résolu avec succès, entre autres des problèmes comme tension artérielle, tendinite, insomnie, boulimie constipation, problèmes de poids et arthrose. (...) Pour les gens qui suivent sérieusement les soins, je peux dire que sur une période de traitement qui peut aller de deux à six mois, environ 75% des patients retrouvent un équilibre et une confiance en la vie, certains d'entre eux se considèrent même comme définitivement guéris. »

Extrait d'un entretien avec Virgil (Le Journal Spirite n°42)